Le banc Cessonnais

Samedi dernier, la région M se déplaçait chez le voisin cessonnais avec comme à son habitude un effectif pléthorique de 6 joueurs + un jeune espoir mort de faim en la personne de Mémé!

Oui, en effet quelques absents à noter : Gloria Gaynor assistait à une conférence sur les bienfaits de l'avoine dans le milieu équin, Olivius Ptitediagus était passé voir le libéro des poulets en réanimation suite au match aller et Crackus était en tournée hexagonale afin de présenter son oscar du fairplay acquis de haute lutte.

Bref je me pointe à Beausoleil et j'échange quelques mots avec La Machine qui m'annonce être en délicatesse avec son GPS car cesson c'est hyper loin et qu'il n'a pas assez mangé! J'ai ensuite croisé Gwendal Parpaing en train de déblatérer sur l'opération -15% du Roi Merlin et Jeannot qui attendait la bonne wave en contemplant la vilaine.

Après avoir montré patte blanche à Mémé l'adjudant de sécurité je pénètre dans la salle.

Seul La Noblesse, éducation oblige, se tapait des tours de terrains en marcel rapidement rejoint par Mitch la main froide.

Mais j'allai oublier notre recrue du soir Mémé en pleine admiration devant le banc cessonnais : il faut dire qu'il s'y connaît en banc le Mémé : des acajous, des pins, du chêne, du chataigner et même du cèdre! En même temps à Cesson tout est en bois du sol au plafond (d'après gwendal ça donne mal à la tête car le parquet est au plafond du coup une bidouille à la chauffe deviendrait un plaf?!!) même le caddie de ballon est en bois d'hèdre norvégien!

Le banc Cessonnais

Après avoir fait un ptit foot en guise d'échauffement, Jeannot s'apprête à gagner la chauffe en envoyant tranquillou un cratère tandis que Kéké et La Noblesse s'essaye à la grattée ratée. Mais soudain, oh surprise, on entend un violent impact sur le sol : le central cessonnais venait d'envoyer sa première banc de rille! Une fois n'est pas coutume, Jeannot perd la chauffe et on commence à se dire qu'il y a de sérieux risques de se réveiller avec la gueule de bois ...

On attaque quand même le match avec un certain noeud à l'estomac (pour La Machine) et de bois (pour Mémé). Au bout de quelques points je m'apprête à faire rentrer Mémé mais rien n'y fait il s'accroche mordicus à son banc ou devrai-je dire sa bouée, sa couverture de survie!!! Marqué qu'il est le Mémé par de longues saisons en Pré-Règ ou ses coéquipiers lui ont toujours conseillé de ne jamais rentrer trop vite de peur de faire banc que route.

Au bout d'une petite heure de match, un grabataire grégorien se décide à envoyer 5/6 réceps dans les tribunes... certains pourrait croire que le but était de faire participer Julie notre fidèle supportrice ou de faire courir Mitch parce que sa caille un peu??? Que neni, je comprends dans cet acte de noblesse que l'objectif caché est de transmettre le flambeau ! En effet, qui d'autres qu'un épicier pour passer le flambeau à un ex-futur boulanger en la personne de Mémé!!

Il y a eu les débuts de Zidane avec les bleus en 1994, il y aura les débuts de Mémé en 2018 avec le vbg! Et la il faut rendre à la Pré Reg ce qui est a la Pré Reg : il en a bouffé le futur menuisier :

Muscle ton jeu Mémé, si tu ne muscle pas ton jeu tu vas au devant de fortes déconvenues!

avec en prime l'intégral du mondial 1998 à apprendre par coeur. Et oui car certains grabataires de la région l'ignorent certainement mais pourquoi mémé ??? Mémé Jacquet pardi, si c'est pas un signe ça!

Et tout ce bourrage de crane ca paye ! tout reviens en mémoire au moment du changement et je sens que ce petit jeune il va envoyer du bois!

Et bim ça na pas loupé! Le gars de 2.12 qui à osé gagné la chauffe... et ben il lui colle une équerre d'entrée de jeu! Le vbg reviens dans la course et est porté à bout de bras par Mémé : dèf, service, relance tout y passe! Mitch ne s'y trompe pas et malgré le froid il sert ce nouveau pointu béni des dieux ^^

Et que dire de cette attaque aux 3 mètres grande diag qui nous donne la victoire et nous sauve du traquenard cessonnais! Encore merci!

Ce soir la lumière est venue et pour un futur électricien c'est bien normal!!!

Mémé

On est ensuite aller fêter notre héros du soir chez Mac Do qui n'a pas trouvé grâce aux yeux de La Machine qui a remis en question le service (un comble non) les muffins et les sauces qui ne valent pas celles du Burger King.

Chapeau l'artiste!

Le capitaine.

5 Replies to “Le banc Cessonnais”

  1. Bravo au rédacteur! Et oui, y’a compet !!!
    Y’a plus de compet pour les compte rendus et pour les entraînements que pour les matchs !!! 😉
    Et c’est pas toujours « joli joli  » d’ailleurs… m’enfin, j’me comprends… 👏

    1. je sens une pointe d’amertume dans ce commentaire…. mais bon je peux comprendre, quand on a qu’une seule occasion par semaine de se mesurer à ses camarades de jeu, il peut être gênant de se faire fumer en 3 contre 3.

  2. Joli résumé de ce match épique, comme quoi les esprits chagrins qui insinuaient que Fiston n’était juste plus bon qu’a picoler au Quincampoix et claquer deux trois demi molles au centre se sont largement fourvoyés, cet homme regorge de talents divers et variés. Encore bravo à mémé qui à brillé à la pointe, mais aussi au centre sur quelques points, éclipsant presque notre capitaine bien aimé….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.